top of page

Quasa Digitalisation Secteur Privé

Selon le rapport de la Banque Mondiale[1], trois sources de croissance pourraient contribuer à une dynamique positive du secteur privé de la Communauté Est-Africaine en général et le Burundi en particulier : (i) des entreprises publiques performantes, (ii) des IDE intégrés dans l’économie locale, et (iii) des start-ups et petites et moyennes entreprises (PME) dynamiques.

 

Ces sources de croissance, combinées à une réforme du secteur financier qui améliore l’accès au financement inclusif, pourraient générer un effet d’entraînement positif sur l’économie et fournir une “preuve de concept” que la transformation peut avoir lieu.

 

Des entreprises privées modernisées et compétitives, intégrées dans les chaînes de valeur locales et internationales, peuvent être à l’origine d’une augmentation de la productivité, de la diversification, de l’approvisionnement en devises et, en définitive, de la création d’emplois et de la transformation économique :

  • La libéralisation et la réforme des entreprises publiques pourraient accroître la compétitivité des secteurs productifs (grâce à l’allocation efficace des ressources, à l’innovation et au développement des chaînes de valeur), renforcer la concurrence et le commerce, et améliorer la prestation des services publics.

  • De nouveaux IDE et de meilleurs liens entre les IDE existants et l’économie locale pourraient créer de nouveaux marchés et des emplois formels, augmenter les exportations et promouvoir la diffusion de nouvelles technologies et pratiques commerciales.

  • Des entrepreneurs dynamiques et les micro-, petites et moyennes entreprises (MPME) pourraient élargir la base du secteur privé, créer de nouveaux marchés, renforcer les chaînes d’approvisionnement, saisir les retombées des IDE, augmenter la création de nouvelles entreprises, forcer la sortie des entreprises peu performantes et promouvoir la résilience.

 

[1] Diagnostic-pays du secteur privé réalisé en novembre 2022

Outre la stabilité macro-financière et le réajustement du taux de change, les Gouvernements de l’EAC devront créer des conditions-cadres propices au soutien de ces sources de croissance. Voici les principales priorités : 

 

  • Un environnement des affaires favorable et transparent qui encourage la concurrence, permet l’investissement privé, facilite le règlement des différends et soutient le commerce régional. 

  • L’adoption de technologies pour stimuler la modernisation des secteurs productifs, en particulier l’adoption de technologies numériques dans tous les secteurs de l’activité économique. 

  • Des infrastructures abordables et fiables et des services de logistique et de transport efficaces, essentiels pour réduire les coûts de production et relier les entreprises et les entrepreneurs aux marchés.

Quasa Solutions Group SPRL intervient pour vous proposer des systèmes d’information adéquats et susceptibles de digitaliser l’ensemble des processus métiers de votre entreprise, par la transformation numérique de votre organisation (organisation des Ressources Humaines, organisation des fonctions et tâches sur base des droits d’accès, la gestion des opérations financières, le marketing et la dématérialisation des procédures par la digitalisation).


Quasa Solutions Group vous propose un ensemble des procédés pour une profonde réorganisation des opérations et une optimisation des séquences de tâches récurrentes, grâce aux :

  • Workflows prédéfinis,

  • à l’apport des technologies numériques et

  • à l’automatisation.

Businessman in Private Jet
bottom of page